Exposition Modigliani, Soutine et l’aventure de Montparnasse, Pinacothèque

L’exposition présente les tableaux que Jonas Netter, un collectionneur inspiré, a acheté auprès du marchand d’art Léopold Zborowski. Il fut l’un des premiers à acheter des toiles d’Amedeo Modigliani (avec Paul Alexandre) – une quarantaine en une quinzaine d’années – et de Chaïm Soutine avant le célèbre épisode Barnes.

Mais sa collection – et l’exposition – va bien au delà de ces 2 maîtres et inclut des œuvres de Maurice de VlaminckAndré Derain et d’artistes qui firent partie de l’École de Paris : Maurice Utrillo (il y a également des tableaux de sa mère, Suzanne Valadon), Moïse Kisling, Pinchus Krémègne, Michel Kikoïne, et d’autres moins célèbres.

A mon humble avis, il y a des œuvres extraordinaires, d’autres moins remarquables. Mon attention a d’abord été attirée par plusieurs vues d’Utrillo (Porte Saint-Martin, Rue Muller à Montmartre, Square de Messine, Rue Marcadet, Église de Sermaize, Montmagny…) & quelques paysages de Valadon (Église de Neyron, Vue de Corte, Sous-Bois) avec une palette séduisante.

Dans la pièce suivante, les tableaux de Modigliani (une douzaine) atteignent des sommets : Fillette en bleu, Fillette en robe jaune, Elvire au col blanc, portraits de Jeanne Hébuterne, de Soutine, de Zborowski, de Lepoutre ! Tous ces portraits sont incroyables, au delà du physique ils capturent la personnalité du modèle : regardez (dans) les yeux du portrait de Jeanne – j’ai été littéralement captivé. Dans un coin, un rare tableau à deux faces peint par Jeanne Hébuterne.

Amedeo Modigliani Elvire au col blanc

Modigliani : Elvire au col blanc

Amedeo Modigliani Portrait de Zborowski

Modigliani : Portrait de Zborowski

Amedeo Modigliani Portrait de Jeanne Hébuterne

Modigliani : Portrait de Jeanne Hébuterne

Valent aussi un coup d’œil prolongé le Nu debout de Derain, une nature-morte et La femme au pull-over rouge de Kisling, d’une richesse de couleur splendide.

Dans les pièces après les quelques marches, une découverte avec le délicat Femme aux vases de fleurs d’Adolphe Feder, 2 merveilles de Vlaminck – Bord de Rivière, Bouquet de fleurs – plusieurs tableaux de Kikoïne (Anémones, Rue arborée) et des paysages de Krémègne (Céret).

Maurice de Vlaminck Bouquet de fleurs

Vlaminck : Bouquet de fleurs

Maurice de Vlaminck Bord de Rivière

Vlaminck : Bord de Rivière

Les toiles de Soutine forment l’autre sommet de l’exposition : Portrait d’homme, Les Maisons rouges, Les Poissons, Autoportrait au rideau, L’Escalier rouge à Cagnes, La Folle, La Femme en vert, L’Homme au chapeau, les Arbres à Céret, La Fillette à la robe rose, Le Lièvre pendu

Chaïm Soutine Autoportrait au rideau

Soutine : Autoportrait au rideau

Chaïm Soutine Le Lièvre pendu

Soutine : Le Lièvre pendu

Chaim Soutine L’Homme au chapeau

Soutine : L’Homme au chapeau

Les dernières pièces incluent quelques œuvres intéressantes de Marcel Gaillard, René Durey, Celso Lagar-Arroyo et Aron Dejez.

Michel

Liens:
La Pinacothèque de Paris

One thought on “Exposition Modigliani, Soutine et l’aventure de Montparnasse, Pinacothèque

  1. Pingback: peintre

Comments are closed.