A propos de ce blog

Bonjour,

j’ai lancé le site web www.enkiri.com en 1998. A l’époque, peu de gens connaissaient internet, ceux qui l’utilisaient étaient moins nombreux encore – ce qui doit paraître impossible aux jeunes générations ! Il y avait également peu d’outils, les blogs étaient inconnus, le web offrait très peu d’interactivité, personne n’avait en tête des choses comme les Social Media, le networking, les wikis ou google…

Comme j’aime différents arts – musique, cinéma, peinture, littérature, sculpture, danse, architecture, théâtre – mais aussi le sport, visiter de nouveaux endroits, j’ai démarré le site pour parler de tout cela. Je n’ai pas de don artistique ou athlétique particulier – ce qui ne veut pas dire que je n’en ai pas une bonne compréhension ou que je suis incapable de marquer un but ou de chanter ! – donc j’ai pensé qu’il serait bien plus intéressant de partager l’émotion et la beauté que de parler de moi ou de mettre en avant tout type de musique que j’aime faire.

Une autre idée a traversé mon esprit : écrire sur des choses qui me déplaisent ou m’énervent – et croyez-moi il y en a quelques unes. Mais j’ai immédiatement compris que je ne voulais pas perdre mon énergie et mes qualités “créatrices” sur des choses négatives. C’est également à ce moment que j’ai décidé d’inclure une section dédiée à certaines des personnes qui resteront sans aucun doute dans l’histoire ou l’histoire de l’art et devraient être admirées par tout homme de bonne volonté.

Je dois reconnaître que le site a été un succès au delà de toutes mes attentes : plus de 40.000 à 50.000 pages visitées mensuellement (moins depuis la dictature Wikipedia, des SEOs…), des centaines de messages de tous les coins du monde, et dans certains cas je me suis fait de vrais amis.

Mais j’ai échoué jusqu’à maintenant sur un point : je n’ai pas réussi à créer toutes les différentes sections que j’avais à l’esprit (même si certaines sont en construction).

Ceci est la raison d’être de ce blog. J’y posterai des revues de concerts, d’expositions, des impressions de voyage ou sur les livres ou les films que j’ai aimés.

Ce qui ne veut pas dire que les sections manquantes du site web ne verront pas le jour, je suis sûr que tôt ou tard elles feront leur apparition.

En attendant, il y aura toujours ceci.

Michel

Leave a Reply