Andris Nelsons, Hélène Grimaud et le Gewandhaus Leipzig dans un programme romantique

Andris Nelsons, Hélène Grimaud et le Gewandhausorchester Leipzig donnaient un programme tout romantique à la Philharmonie.

Nelsons et son orchestre ont offert une interprétation en tout point remarquable de l’Ouverture Meerestille und glückliche Fahrt de Mendelssohn, la qualité du son de l’orchestre – évidente dès la première mesure de l’épisode “mer calme” – me rappelant ce qu’obtenait Carlo Maria Giulini dans La mer de Debussy.

Continue reading

Yannick Nézet-Séguin, Hélène Grimaud et le Rotterdams PO au TCE

Yannick Nézet-Séguin, Hélène Grimaud et le Rotterdams Philharmonisch Orkest étaient au TCE à la mi-octobre 2016 pour un concert Bartók et Mahler.

La 1ere partie était consacrée au 3e Concerto pour piano de Béla Bartók. Les interprètes ont donné une très belle version de cette oeuvre, plus facile d’accès que le 1er Concerto voire que le 2e, avec qui elle partage un mouvement lent extraordinaire. Parfois encore le mal aimé des 3 concertos, l’oeuvre regorge pourtant de passages magnifiques, et possède un esprit presque Mozartien, mais avec les caractéristiques propres au compositeur hongrois (modes et gammes, liens avec le folklore, contrepoint / écriture fuguée). Si les 2 mouvements vifs sont pleins d’allant, c’est bien l’Adagio religioso qui est le point culminant de l’oeuvre, avec son choral qui renvoie à la fois à Beethoven, à Bach et à Mozart, et avec sa musique nocturne centrale, toute Bartókienne.

Continue reading