Folle Journée de Nantes: Mozart à Paris et de la musique vocale française

Un voyage rapide en TGV à Nantes, du ciel bleu pour se promener autour du château et de la cathédrale, et c’était l’heure du 1er concert. Arrivé dans la Cité des Congrès, en traversant la Grande Halle à l’heure du déjeuner, j’ai aperçu le Sirba Octet qui donnait un concert gratuit.

Le violoniste Régis Pasquier et le pianiste Jean-Claude Pennetier, partenaires musicaux de longue date, avaient choisi un programme Mozart centré sur des compositions de son second séjour à Paris en 1778.

Les musiciens ont commencé avec la Sonate K 304, la seule oeuvre de Mozart en mi mineur, un choix reflétant son état d’esprit, car sa mère bien aimée, Anna Maria, qui voyageait avec lui, était tombée malade et était morte. Ce drame personnel, tout comme l’échec de Mozart dans sa recherche d’un emploi pour échapper à Salzburg, s’entendent aussi dans sa très remarquable Sonate pour piano n°8 K 310 en la mineur, que Pennetier avait par ailleurs mise au programme d’un autre des concerts de la Folle Journée. La K 304 est en 2 mouvements : un Allegro tragique et tendu suivi d’un Minuetto, dont la musique inclut des moments crispés mais aussi d’autres passages plus doux ou mélancoliques. Un grand merci aux 2 musiciens pour avoir choisi cette Sonate habitée.

Continue reading