Joy Division : Peter Hook

Peter était le bassiste de Joy Division

Peter Hook
Photo © Paul Slattery
reproduit avec permission
Peter Hook
Photo © Santo Bastone
Peter Hook
Photo © Alain de la Mata

Peter Hook, né Peter Woodhead, a vu le jour le 13 février 1956. Il a grandi à Salford même s'il a passé une partie de son enfance en Jamaïque. Il a décidé de prendre le nom de son beau-père, qui est à la base de son surnom "Hooky". Il est devenu ami avec ses camarades d'école Bernard Albrecht/Sumner et Terry Mason.

Après être sorti de l'école, Peter a travaillé à Manchester. Avec ses deux amis il y a assisté aux deux concerts des Sex Pistols en 1976, ce qui les a incités à former un groupe, qui allait devenir Joy Division.

Son jeu de basse est unique en son genre, dans son rôle dans la musique comme dans le son et son jeu de scène. La basse est omniprésente dans la musique de Joy Division, elle a plus ou moins le rôle d'une lead guitar et prend une part fondamentale dans les mélodies, avec des lignes souvent dans la partie aigue - chose que l'on retrouve chez New Order. Le son caractéristique de Peter est lié à l'utilisation d'un effet "chorus". Enfin, la manière dont Hooky joue est absolument étonnante : il tient sa basse 4 ou 6 cordes presque à la hauteur des genoux, et semble se battre avec elle tout en tournoyant.

Avec Joy Division, Hooky chantait aussi les chœurs en concert et a chanté Interzone à part égale avec Ian. Après Joy Division, Hooky est devenu le bassiste de New Order, chantant également sur deux de leurs premiers morceaux. Il a par ailleurs travaillé comme producteur de disques et formé Revenge, Monaco puis Freebass.

Il a annoncé qu'il quittait New Order en 2007 à cause de nombreuses divergences avec Bernard. Il a fondé Peter Hook and The Light avec les membres de Monaco et son fils Jack en 2010, au départ pour célébrer Joy Division et Ian Curtis à l'occasion du 30e anniversaire de sa mort. Il a depuis tourné avec The Light dans le monde entier, jouant du Joy Division aussi bien que du New Order, avec l'intention d'interpréter sur scène toutes les chansons écrites par les deux groupes.

Hooky a été le premier membre de Joy Division à écrire un livre sur leur histoire.